PLF 2019: COMMENT SONT DÉPENSÉES NOS RECETTES ?

Comme prévu, le gouvernement a déposé le 19 Octobre au bureau de la Chambre des représentants le Projet de loi de finances 2019. Les recettes, les dépenses, etc. Voici à quoi ressemble le train de vie de l’Etat.

 

Pour l’année 2019, le gouvernement prévoit de dépenser un total de 243,6 milliards de dirhams dont plus de 88% affectés directement au «fonctionnement» de l’appareil de l’Etat, soit 215 milliards de dirhams. Ce montant recouvre:

 

Dépenses du personnel: 112 milliards de dirhams

Dépenses de matériel: 45 milliards de dirhams

Charges communes: 44 milliards de dirhams

 

A retenir également: 28 milliards de dirhams de dépenses en intérêts et commissions se rapportant à la dette publique.

 

Les dépenses d’investissement relevant du budget général de l’Etat (n’incluant pas celles des établissements et entreprises publics) s’élèvent à 73 milliards de dirhams.

 

De l’autre côté de la balance, les recettes ordinaires prévues dans le cadre du PLF 2019 se chiffrent à 253 milliards de dirhams, réparties comme suit:

 

Recettes fiscales: 228 milliards de dirhams

 

Impôts directs et taxes assimilées: 101 milliards de dirhams

Impôts indirects: 99 milliards de dirhams

Droits de douane: 9,5 milliards de dirhams

Droits d’enregistrement et de timbre: 18,2 milliards de dirhams

Recettes non fiscales: 24 milliards de dirhams

Produits des cessions de participations de l’Etat: 5 milliards de dirhams

Produits de monopoles, d’exploitations et des participations financières de l’Etat: 11 milliards de dirhams

Revenus du domaine de l’Etat: 354 millions de dirhams Recettes diverses: 6,8 milliards de dirhams

Dons et legs: 1,2 milliard de dirhams.

www.eurodefis.com

Laisser un commentaire